Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Manuscrit et relecture, quand je serai grand, je serai écrivain

Manuscrit et relecture, quand je serai grand, je serai écrivain

Vous avez enfin rédigé votre manuscrit ! Vous le pensez prêt à attaquer le très concurrentiel et difficile marché du livre ! Avez-vous pensé à le faire relire ? Et à la mise en page ? Une simple erreur peut être critique pour votre succès et anéantir tous vos efforts.

L’édition et la relecture, souvent confondues, sont deux étapes distinctes du processus de révision. 

 Correction ou révision, relecture ou édition : kézako ?

Les auteurs, nouveaux dans le processus d'édition et de publication, utilisent parfois les termes édition et relecture de façon interchangeable. Beaucoup pensent que la relecture est juste une forme plus légère d'édition, semblable à une édition de copie. Ces dernières années, la distinction est devenue encore plus floue à mesure que la terminologie évolue dans le monde de l'édition. Cependant, traditionnellement, l'édition et la relecture sont deux tâches distinctes dans le cycle de publication.

Correction versus édition ?

L'édition vient en premier. Après avoir peaufiné et encore peaufiné une version finale, au mieux de vos capacités, votre manuscrit sera prêt à être édité.

L'édition traite le développement du contenu, de la structure, du style et de la grammaire, y compris l'orthographe, la ponctuation et les choix de style (à ne pas confondre avec le style d'écriture). L'édition peut être légère ou lourde, édition stylistique, de fond, ou édition structurelle, ou une combinaison de celles-ci. Quoi qu’il en soit, vous ferez probablement beaucoup de révisions.

L'édition est faite dans Word en utilisant une fonction de balisage, appelée suivi des changements. Gardez votre formatage aussi simple que possible avec un Times New Roman, une police de 12 points, des marges d'un pouce et des interlignes de 1,5 ou double. Aucune fantaisie à ce stade, s'il vous plaît ! Votre éditeur travaille sur votre contenu, pas sur l'apparence du livre. Et ne vous inquiétez pas d'ajouter des numéros de page à votre table des matières ; ceux-ci vont changer une fois la mise en page intérieure terminée.

Édition versus conception

Lorsque l'édition et les révisions sont terminées, l'étape de conception est la suivante : formatage, mise en page et composition des pages intérieures. C’est ici que vous pouvez jouer avec l'apparence des pages de votre livre. Vous travaillez avec votre concepteur (ou vous entreprenez ce processus vous-même), généralement dans un programme de mise en page appelé InDesign, en décidant des styles, des polices, des ouvertures de chapitres, des titres, des sous-titres, etc. Mais ce travail est aussi possible avec Word. À ce stade, les numéros de page sont ajoutés au manuscrit, à la table des matières et à l'index, s'il y en a un. Votre couverture peut également être conçue au cours de cette étape.

Lorsque la phase de conception est terminée, votre concepteur produit une version PDF, qui va au correcteur.

En tant que relecteurs correcteurs, voici ce que nous estimons. Le plus important pour une agence c'est la force et la justesse de la stratégie qu'elle réfléchit pour l’écrivain qu’elle accompagne. Que vous soyez en auto-édition ou que vous empruntiez la voie traditionnelle, nous pouvons vous aider. Contactez-nous.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article