Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pub : nouvelles écritures et cibles à la demande

 

Quand l'humour fait vendre

La publicité aujourd'hui se décline par le biais de l'humour comme le fait si bien EDF ! C’est le défi aujourd’hui de nombre de publicitaires. Dans un premier temps, l’humour permet de distraire, se veut comme un facteur de légèreté dans un monde parfois dur, un humour qui rassemble et créé la connivence. La pub sert à créer une communauté et à rassembler des consommateurs. 

En effet, les gens sont devenus de plus en plus exigeants. Si une pub ne nous plaît pas, on la zappe aussitôt. Si les gens ne trouvent pas un intérêt à regarder une pub, le produit ou service disparaît très vite.

Quand la pub nous raconte des histoires

Le nouvel enjeu pour les publicitaires, c'est de raconter exclusivement une histoire sur Internet. Il faut s'en approprier les codes, voire les acteurs. Des enseignes font appel à des youtubers très suivis comme Jérôme Niel (Jérôme Niel prêt à tout pour un Kinder Bueno). 

La mention j'aime sur Facebook ou Twitter est devenu le baromètre de la pub digitale. Les données des internautes sont utilisées pour mieux répondre à leurs goûts. Mais la pub ne fait-elle pas intrusion dans notre vie privée ? 

A l'instar de Pierre Desproges « On peut rire de tout mais pas avec tout le monde ». Eh oui, cette question se pose encore : peut-on, dans la publicité, rire de tout et envers tous les publics ? 


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article